28e Folie : Kookaburra Universe, tome 11 : L'Île des amantes religieuses


Une série sympa que cette série de Kookaburra Universe dérivée de Kookaburra. Avec une particularité intéressante, à savoir que le scénariste et le dessinateur change à chaque numéro. On a généralement de bonnes suprises, parfois quelques déceptions aussi.
En tout cas ce 11e tome est très sympa comme toujours pour cette série. Dans cet album on découvre comment Skullface et Dragan Preko se sont rencontrés. Skullface est un véritable boute-en-train qui ne se prend jamais au sérieux. Preko est égal à lui-même en gros dragueur qui ne pense qu'à tenter de sauter sur la moindre femme. Et qui n'est pas au bout de ses surprises avec certaines femmes de cet album... Beaucoup d'humour également présent dans cet album.
Moi j'ai vraiment beaucoup aimé, il est marrant de voir comment ces deux individus que tout oppose ont pu se rencontrer pour au final devenir inséparables.
On remarquera à un moment donné un clin d'œil discret à Star Wars, et également ce qui semble être un hommage rendu à Albator avec le vaisseau des pirates dont le design rappelle étrangement celui de l'Atlantis.



5/30

1 commentaires:

Mr. Zombi a dit…

Je ne connais pas du tout Kookaburra ni Kookaburra Universe, mais tu as piqué ma curiosité. Qui plus est j'adore l'idée de changer de dessinateur à chaque volume, même si ça peut parfois être frustrant quand un dessinateur qu'on affectionne est aux commandes. Mais ça permet de faire de jolies découvertes parfois^^

En tout cas, je note tout ça dans mes achats potentiels^^

Enregistrer un commentaire