74e Folie : Les Éveilleurs, tome 1 : Salicande


Jad et Claris sont jumeaux.
Ils sont à la recherche de leur mère, Sierra, mystérieusement disparue le jour de leur troisième anniversaire. Pourquoi ? Cela a-t-il une relation avec ces dons énigmatiques dont le jumeaux semblent avoir hérité ? Cette quête va conduire Claris et Jad à repousser les frontières de Salicande, leur monde. Le monde de leur enfance, mais aussi le monde d'un passé qu'ils ignorent. Les Eveilleurs, c'est un voyage.
Il faut embarquer avec les personnages. Il faut accepter le mystère, et ne pas vouloir tout comprendre. Ouvrir ce livre, c'est prendre tous les risques.


Voilà un livre qui au départ ne me tentait pas plus que ça, et puis j'ai vu défiler de nombreux commentaires enthousiastes à son sujet suite à un partenariat organisé par Livraddict.
Aussi lors d'un passage à la Bibliothèque, je l'ai cherché à tout hasard et l'ai trouvé. Je l'ai commencé sur place, pour voir si ça valait le coup de l'emprunter. Les premières pages étaient plutôt sympathiques et laissaient présager un roman Jeunesse Fantasy sans prétention agréable à lire. Je ne pouvais pas plus me tromper. Ce livre est plus que juste sympathique, et bien plus qu'un banal roman Jeunesse Fantasy. Il est bien plus complexe et bien plus prenant que ça.
Une fois qu'on a commencé pour de bon Les Eveilleurs, il est assez difficile de le lâcher, on s'attache vite aux différents personnages qu'on suit dans ce livre.
Les principaux auxquels on pense tout de suite sont bien évidemment Jad et Claris les jumeaux qui ont la capacité de communiquer entre eux par télépathie. Ils semblent être les exacts opposés l'un de l'autre sur tout. L'une est vive et pleine d'énergie, et s'intéresse aux armes et aux activités physiques tandis que son frère, à cause d'une maladie de coeur, s'est consacrée à des activités plus méditatives et intellectuelles. Ils portent tous les deux une douloureuse blessure, la disparition de leur mère lors de leur troisième anniversaire. Et alors que Jad s'est raccroché au moindre souvenir de cette mère dont personne ne parle, Claris elle, a tout fait pour refouler ces souvenirs et fait comme si elle n'avait jamais existé.
Cette mère, Sierra, bien qu'absente en tant que personnage physique du récit, est quelque part pourtant un personnage à part entière, vu l'importance qu'elle revêt pour de nombreux autres personnages.
On ne peut pas mettre de côté Blaise, dit Le Mandarin, vieux précepteur malin et intriguant des jumeaux, qui était un compagnon de leur grand-père Jors, fondateur de Salicande. Il leur a appris tout ce qu'ils savent, mais on soupçonne vite que ce n'est pas tout ce que lui sait.
Ugh est le frère de lait des jumeaux, il est plus effacé qu'eux mais on sent qu'il est loin d'être bête. Il est le compagnon de tous les jeux des jumeaux qui le traitent toujours comme leur égal.
On trouve encore de nombreux autres personnages relativement importants, comme le Duc Eben, père des jumeaux ou encore Chandra leur nourrice et mère de Ugh, et d'autres personnages que les jumeaux rencontreront au cours de l'histoire.
Le tour de force de Pauline Alphen avec ce livre, est de nous faire croire au début que l'on va lire un livre de Fantasy, et puis d'un seul coup, par certains éléments qu'elle introduit elle nous suggère que nous nous trompons et que nous sommes en fait dans un roman de Science-Fiction, et puis à nouveau elle nous dit que non nous sommes bien dans un roman de Fantasy. En fait, nous sommes dans un roman que l'on pourrait qualifier de Science-Fantasy. Le terme est souvent utilisé pour parler des romans d'Anne McCaffrey ou de certains de Marion Zimmer Bradley. En tout cas, c'est surprenant au départ, et au final on s'y fait bien et ça rend l'histoire plus riche, et on comprend mieux le pourquoi de ce monde, pourquoi il est comme il est.
En tout cas, ce livre est vraiment passionnant, et le premier tome terminé on a qu'une envie se jeter sur la suite immédiatement.
C'est un roman qui porte un message, un message important, l'auteur nous parle d'un monde qui, contrairement à beaucoup de romans de Science-Fiction et à encore plus de romans Fantasy, n'est pas si impossible que ça à envisager. On peut très facilement envisager que le monde des Éveilleurs devienne réalité un jour...

8 commentaires:

Wilhelmina a dit…

Je vais peut-être finir par craquer pour cette saga après tous ces avis positifs ! (^-^) par contre, je ne connaissais pas cette couverture, elle est beaucoup plus élaborée =)

Sita a dit…

Je pense que je vais m'y mettre alors, pour l'instant je n'en entends vraiment que du bien.

Lelf a dit…

Lyra et toi d'accord, voilà qui devrait en décider certains. Essayez de pas trop recommencer sinon ça marchera plus comme étalon :p
Ravie que ça t'ait plu aussi ^^

Can_diice a dit…

Comme toi, cette saga ne m'attirait pas plus que ça, mais après tous des avis positifs, elle a fini par rejoindre ma LAL...

zazane a dit…

.. ah ben voilà !! Il laisse vraiment personne indifférent celui là !!! Bravo .. Il ne nous reste plus qu'à nous dégoter le second tome !

De.w a dit…

Bon ben maintenant, y a plus qu'à le lire! :P

BlacWolf a dit…

Tout le monde n'arrête pas de parler de ce livre, et en bien. Je pense que je vais me laisser tenter alors. ^^

leogranier@gmail.com a dit…

Je suis en plein dedans et je suis entièrement d'accord avec toi, je viens d'acheter le tome 2 même avant d'avoir fini le 1.

Un belle saga qui na fait que commencer ! :)

Enregistrer un commentaire