73e Folie : Les Dossiers Dresden, tome 1 : Dans l'oeil du cyclone


ENQUÊTES PARANORMALES.
CONSULTATIONS & CONSEILS.
PRIX ATTRACTIFS.
Tous les bons magiciens s'appellent Harry, et Harry Dresden est le meilleur. Techniquement, c'est même le seul dans sa « catégorie » : lorsque la police de Chicago est sur une affaire qui la dépasse, c'est vers lui qu'elle se tourne. Car notre monde regorge de choses étranges et magiques... et la plupart ne s'entendent pas très bien avec les humains.
La magie, ça vous flingue un gars en moins de deux !


Voilà un petit livre bien sympa qui se lit très vite, la preuve je l'ai lu en une journée.
Nous suivons donc Harry Blackstone Copperfield Dresden de son nom complet. "D'après trois magiciens célèbres" comme il le dit lui-même. On reconnaîtra bien évidemment le Copperfield du célèbre illusioniste des années 90 David Copperfield. Les deux autres sont un peu moins évidents. Blackstone, fait en fait référence à deux magiciens à la fois Harry Blackstone Sr et Harry Blackstone Jr, qui semblent être surtout connus aux États-Unis. Pour ma part, j'avais pensé que le Harry faisait référence à Harry Houdini, lequel prétendait avoir choisi Harry comme prénom en hommage à Harry Kellar un illusionniste qu'il admirait beaucoup.
Mais contrairement à ces magiciens qui ne sont en fait que des prestidigitateurs, des illusionnistes, Harry fait de la vraie magie, de la magie magique pourrait-on dire en quelque sorte. De la magie à base de sortilèges et autres potions...
Potions dont les ingrédients font bien sourire d'ailleurs : "un trottinement de souris", "une ombre vacillante", "de l'huile de moteur pour le goût", "du gatorade" (fameuse boisson énergétique)... Ici point d'ingrédients trop "communs" tels que de la bave de crapaud et autres fariboles du même style...
Harry est donc un puissant magicien, mais c'est surtout avant tout une espèce de "loser", toujours fauché, toujours mal habillé, et à qui il arrive toujours les pires ennuis. Mais à côté de ça, il semble avoir un certain charme, puisqu'il semble qu'il ne laisse pas indifférentes les femmes.
Harry est drôle, il a un très bon sens de l'humour. Il a aussi une assez haute opinion de lui-même au niveau magique, il laisse entendre plusieurs fois qu'en fait il est le meilleur et que les autres ne valent pas grand-chose. Opinion que visiblement tous ne partagent pas quand on voit certains personnages, ou qu'on apprend certains faits.
L'histoire est bien écrite, on tourne les pages très vite pour savoir quelle catastrophe va encore pouvoir arriver à ce pauvre Harry, qui a vraiment semble-t-il le don d'accumuler les ennuis. Tout le monde en a après lui et tout le monde veut le voir mort.
Par contre, la traduction s'est permis quelques libertés et adaptations avec le texte original qui m'ont un peu choqué. Tous les personnages de Dresden sont américains, et pourtant à un moment pour parler d'une femme Dresden nous dit qu'elle lui rappelle un peu un mélange de "Simone Signoret et Fanny Ardant"... Alors certes, ce sont deux grandes actrices françaises, mais il faut quand même bien avouer qu'il y a fort peu de chances que l'Américain moyen compare une femme à deux actrices françaises de but en blanc. Et à un autre moment, on nous dit qu'un Espace est garé devant une maison. Là encore, soyons réalistes, il y a fort peu d'Américains qui conduisent des voitures françaises, et probablement pas des Espaces. Alors pourquoi avoir adapté ? Le public français a vu suffisamment de séries et de films américains pour connaître un peu le "monde" américain et n'avoir pas besoin qu'on lui mette des choses typiquement françaises. Et encore, j'imagine qu'on devrait s'estimer heureux d'avoir échappé au cliché de la 4L !!
Bon sinon, hormis ces petits points négatifs, c'est vraiment un chouette bouquin, pas prise de tête, qui a un bon suspens, qui fait bien sourire, et qui en plus se lit très très vite. J'ai hâte de découvrir la suite des aventures de Dresden.

7 commentaires:

Merkillia a dit…

Ah chouette, bien contente que tu aies aimé!!! Mais du coup, mais je me pose des questions au niveau de la traduction: est-ce la même au Québec et en France? Parce que bon, Simone Signoret et Fanny Ardant, ça me dit que dalle, je connaît davantage la culture américaine ('fin normal, c'est quand même mes voisins ^^).
Bref, je verrai lorsque je le lirai!

Lyra Sullyvan a dit…

Oui, effectivement, pas ces références françaises en VO.. C'est une Jeep je crois la voiture. Les actrices je ne me souviens pas, je regarderai à l'occasion si tu veux :)
Sinon je suis assez d'accord avec toi sur le bouquin ^^

Frankie a dit…

Contente qu'il t'ait plus, je trouve que c'est un bouquin très fun ! En revanche, la francisation des noms me fait régulièrement bondir ! Comme tu dis, on est suffisamment nourri aux films et séries américaines pour qu'on nous épargne cela !

Frankie a dit…

*... plu !

Sita a dit…

Elle me fait très envie cette série, j'en entends beaucoup de bien :)
Et complètement d'accord avec tes remarques sur la traduction. Je préfère mille fois que ce soit traduit tel quel, avec éventuellement des notes en bas de page pour les références obscures, histoire d'augmenter sa culture.

Pikachu a dit…

J'ai failli craquer aujourd'hui, sauf qu'il n'y avait pas le tome 1 là où je suis allée...
Ton billet ne fait qu'encourager mon envie de le lire :)

Olya a dit…

J'ai très envie de lire cette série, et ton avis me conforte dans cette idée !

Enregistrer un commentaire