150e Folie : Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle, tome 1 : Sans âme


Miss Alexia Tarabotti doit composer avec quelques contraintes sociales. Primo, elle n’a pas d’âme. Deuxio, elle est toujours célibataire. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui, ne lui avait même pas été présenté. Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon – beau et compliqué, écossais et loup-garou – est envoyé par la reine Victoria pour démêler l’affaire. Des vampires indésirables s’en mêlent, d’autres disparaissent, et tout le monde pense qu’Alexia est responsable. Découvrira-t-elle ce qui se trame réellement dans la bonne société londonienne ?

Ce livre a été lu dans le cadre d'un partenariat entre :
ET

Voilà bien un livre que j'ai abordé avec beaucoup de méfiance et à reculons. Bon c'est moi qui l'avait demandé en partenariat, donc j'y allais pas non plus complètement à reculons, j'avais quand même un peu envie de le lire. J'en avais entendu de bonnes critiques, je m'étais laissé dire qu'a priori c'était quand même nettement moins marqué "Bit-lit" que les autres livres classés comme tels, du coup je m'étais dit "pourquoi pas si un jour j'ai l'occasion", mais je n'avais pas envie de l'acheter parce que c'est vraiment le livre où il y avait de gros risques que ça ne me plaise pas. Donc ce partenariat tombait bien. Et je remercie Le Livre de Poche de m'avoir permis de découvrir ce livre. Et maintenant vous vous dites quand est-ce qu'il va arrêter de blablater et commencer son avis ! Alors je vous rassure, ça y est c'est juste après.

Nous nous trouvons donc dans une société victorienne qui a admis l'existence des vampires, loup-garous et autres fantômes et qui a fait de son mieux pour tenter de les intégrer avec des règlementations assez strictes sur les créations de nouveaux loup-garous et vampires, et sur qui ils peuvent ou non se nourrir.
Ce que le grand public ne sait pas, c'est qu'il existe une quatrième classe d'êtres surnaturels ou plutôt "paranaturels" comme on les appelle. En effet, ceux-ci ont pour faculté d'annuler les facultés surnaturelles des loups-garous et des vampires tant qu'ils les touchent, ce qui vous vous en doutez peut être dangereux pour eux...
Et voilà donc Alexia qui de par sa nature se retrouve mêlée à un complot visant les créatures surnaturelles. Et l'on va suivre tout le long du livre les aventures qui lui arrivent. Et elles sont nombreuses...

Miss Alexia Tarabotti se décrit elle-même comme "sans âme" et "plutôt peu agréable à l’œil", en réalité, au fur et à mesure de la lecture, on va se rendre que ces deux affirmations sont très largement discutables, et qu'elles sont surtout dues à ce qu'on les lui a répétés toute sa vie.
Alexia est surtout une jeune femme loin des standards de son époque, elle a un fort caractère, sait (à peu près) ce qu'elle veut, et surtout elle est cultivée et elle réfléchit !!

Alexia est entourée de divers personnages secondaires, notamment toute sa famille qui est volontairement un cliché de la famille bourgeoise de l'époque et qu'on croirait sortie du roman de Jane Austen "Orgueil et Préjugés". La principale préoccupation de la mère et des soeurs d'Alexia étant de trouver un mari pour celles-ci. Son beau-père est à peu près inexistant devant sa femme et ses filles.
Il y a également un valet qui était le valet du père d'Alexia et qui on l'imagine a dû quasiment l'élever. On sent qu'il est l'une des seules personnes à se soucier d'elle.
On rencontre également Ivy Hisselpenny l'amie et confidente aux improbables chapeaux, personnage assez effacé et pas assez développé à mon goût.
Enfin et surtout parmi tous ces personnages on trouve comme mentionné dans le résumé Lord Maccon, loup-garou alpha, au caractère bien trempé lui aussi, et aux manières "écossaises" (comprendre un peu rustre). Personnage truculent, et parfait égal d'Alexia qu'il a d'ailleurs, au début de l'histoire, bien du mal à supporter et à comprendre.

L'histoire est loin d'être exceptionnelle ou vraiment originale, mais le traitement qui en est fait, ainsi que le style de l'auteur et l'humour extrêmement présent tout du long en font un livre très sympathique et agréable à lire. La lecture est facile et rapide et on a plaisir à reprendre le livre pour suivre la suite des péripéties que subit Alexia. On notera quelques très légères touches d'érotisme à peine esquissées qui pimentent gentiment la lecture et toujours amenées avec beaucoup d'humour, du coup ça ne gène pas vraiment la lecture.

Au final, je suis plutôt agréablement surpris par ce livre qui au départ n'était pas du tout le genre de livres vers lequel je me serais dirigé. C'est une lecture sympathique, vivante, pleine d'humour et même si l'histoire n'est pas exceptionnel elle se laisse lire et je lirais volontiers à l'occasion la suite des aventures d'Alexia Tarabotti.

8 commentaires:

MyaRosa a dit…

Je le lirai très bientôt. Ce n'est pas le genre d'histoires que je lis habituellement et je suis impatiente de faire la connaissance d'Alexia.

Sita a dit…

J'ai les trois premiers tomes chez moi, mais je n'ai pas encore pris le temps de m'y mettre.
En tout cas, ta chronique me conforte dans le fait que malgré le côté Bit-Lit assez marqué, je risque fort d'apprécier la ballade. Ce livre a l'air de conquérir les foules ;) (la preuve :p)

Mypianocanta a dit…

Tu as tout dit : agréable et sympathique.
En effet certains personnages semblent moins développés mais il faut penser que c'est un tome 1 donc gardons un peu de suspense.
En tout cas, je suis ravie qu'il t'ait plu :)

Acr0 a dit…

Les partenariats sont sympathiques (et réfléchis) dans ce genre de cas, ou sans lui, tu n'irais pas forcément vers un livre.
Oui, c'est exactement ça : le traitement humoristique et le style de l'auteur qui en font une lecture agréable.
Je viens de lire le tome 2 et je l'ai trouvé quand même un peu en deça de celui-ci.

Frankie a dit…

J'ai adoré ce livre, moins pour l'intrigue, secondaire à mon avis, que pour son univers et ses personnages, surtout Alexia dont j'ai adoré le franc-parler. Contente que tu aies aimé !

Galleane a dit…

Quand je t'ai vu postuler pour ce part, je me suis dis oulà ce n'est pas le genre de Tal^^. Mais je suis contente que tu aies aimé ta lecture. Pas trop fan de l'histoire mais je suis tombée complètement sous le charme d'Alexia et de Lord Maccon.

belledenuit a dit…

Je ne suis pas forcément "bit-lit" mais j'avoue que je me suis régalée à découvrir ce premier tome. Je suis contente de lire qu'il t'a plu également malgré tes réticences au départ ;)

nanet a dit…

Et bien, j'avoue que j'avais aussi assez peur de me retrouver devant un énième livre Bit-lit, et que je freinais. la lecture fut rafraîchissante, les côté Bit-lit que je n'aime guère ne sont pas, fort heureusement, présents, mais j'ai buté sur quelques longueurs... qui ne sont pas compensées par le joli style de l'auteur.

Enregistrer un commentaire