42e Folie : Gone, tome 1

Gone, tome 1
de
Michael Grant

Imaginez. En plein cours d'histoire, ils sont en train de prendre des notes quand tout à coup... plus de professeur ! Affolés, ils sortent de classe et se rendent compte qu'il n'y a plus aucun adulte. Comme s'ils s'étaient évaporés. En fait, tous les êtres humains de plus de 15 ans ont disparu. Plus incroyable encore, ceux qui restent développent des super-pouvoirs mais ils ne parviennent pas encore à les maîtriser.Cette aventure extraordinaire est arrivée à Sam, 14 ans, et à tous les enfants de la petite ville californienne de Perdido. Passé la première période d'euphorie, les enfants doivent maintenant s'organiser pour survivre. Qui va s'occuper des bébés et des malades ? Comment trouver de la nourriture ? Autant de questions vitales à résoudre en urgence ! Sam devient malgré lui l'un des responsables de l'organisation mais, bien vite, il va devoir affronter d'autres chefs de bandes, aux idées beaucoup plus sombres.

Voici un livre que j'avais acheté un peu par hasard, le résumé avait l'air sympa, et j'avais surtout une envie furieuse de ne pas repartir les mains vides. :P
Et bien, je ne regrette pas du tout de l'avoir acheté. C'est un très bon livre de science-fiction jeunesse. Oui, parce que ça reste jeunesse quand même.
Mais c'est très bien vu, et très bien raconté. L'auteur met en scène les enfants d'une ville dont les adultes ont disparu subitement. En réalité, les plus de quinze ans. De plus, ils voient l'apparition d'une sorte de "barrière" qui s'étend un peu au-delà des limites de la ville et qui s'avère infranchissable. Ils sont donc coupés du reste du monde, voire peut-être même pire...
Les personnages principaux sont plutôt sympathiques, parce qu'ils sont très "humains", emplis de contradictions, d'émotions fortes et d'hésitations sur la conduite à avoir.
En ce qui concerne les méchants, on arrive presque à avoir de la pitié pour certains, d'autres se révèlent en fin de compte un peu plus complexes que ce qu'il semblait de prime abord.
Ce qui est intéressant, également, je trouve, c'est qu'il montre, que les jeunes sans adultes et donc sans règles à suivre, ne seraient pour la plupart pas beaucoup mieux que des adultes mis dans la même situation.
Donc pour ma part, je l'ai beaucoup aimé, j'avais pas mal de mal à lâcher le livre quand je le reprenais. Et je me suis déjà acheté le tome deux en espérant qu'il soit aussi bon que le premier.

9 commentaires:

Erato a dit…

Je voulais l'acheter y'a quelques jours. Mais j'ai pris autre chose à la place. J'espère que je ne vais pas regretter. Parce que ton avis me donne encore plus envie de le lire ^^

flof13 a dit…

Je l'avais repéré, sur un site dédié aux ouvrages jeunesse. Et ton avis me donne très très envie !!!

feebourbonnaise a dit…

J'avais entendu du négatif sur ce roman. Je l'ai eu à Noël et en me disant qu'en le prenant bien pour un roman jeunesse, ça devrait être sympa. Apparemment, je ne me suis pas trompée. Y me reste plus qu'à le lire, maintenant...

deliregirl1 a dit…

Tout comme toi j'avais apprécié ma lecture, maintenant il faut voir si le tome 2 est à la hauteur du premier.

Lelanie a dit…

Il est dans ma LAL depuis un long moment, ton avis me donne envie de l'acheter!

Erato a dit…

Ce livre me fait de l'oeil ! Mais je ne peux pas trop acheter en ce moment... Arrête de me tenter ! =)

Anonyme a dit…

je vais le lire "La faim" tome 2 la tome 1 m'avait super enchantéz

Hilde a dit…

Ce livre me tente depuis pas mal de temps. Ton billet me donne encore plus envie. Bonne soirée.

joey7lindley a dit…

Ah cette envie de ne pas repartir sans rien. ca m'arrive souvent et la plupart du temps, je repars sans rien mais frustrée. A part ça, je viens de voir qu'Erato le lisait et, après un résumé alléchant sur BBM, je suis venue voir ton avis. Résultat : il se pourrait bien que je rajoute un livre à ma LAL!

Enregistrer un commentaire