3e Folie : La Horde du Contrevent


La Horde du Contrevent
de
Alain Damasio

" Imaginez une Terre poncée, avec en son centre une bande de cinq mille kilomètres de large et sur ses franges un miroir de glace à peine rayable, inhabité. Imaginez qu'un vent féroce en rince la surface. Que les villages qui s'y sont accrochés, avec leurs maisons en goutte d'eau, les chars à voile qui la strient, les airpailleurs debout en plein flot, tous résistent. Imaginez qu'en Extrême-Aval ait été formé un bloc d'élite d'une vingtaine d'enfants aptes à remonter au cran, rafale en gueules, leur vie durant, le vent jusqu'à sa source, à ce jour jamais atteinte : l'Extrême-Amont. Mon nom est Sov Strochnis, scribe. Mon nom est Caracole le troubadour et Oroshi Melicerte, aéromaître. Je m'appelle aussi Golgoth, traceur de la Horde, Arval l'éclaireur et parfois même Larco lorsque je braconne l'azur à la cage volante. Ensemble, nous formons la Horde du Contrevent. Il en a existé trente-trois en huit siècles, toutes infructueuses. Je vous parle au nom de la trente-quatrième : sans doute l'ultime. "


Je choisis là encore un livre qui n'est pas forcément évident au premier abord. L'épaisseur du livre peut faire peur aux moins avertis. Près de 700 pages !! Mais 700 pages qu'on lit à rebours, en commençant par la page 700 et en terminant par la page 1. Etrange ! penserez-vous certainement en lisant cette phrase. Mais une fois que l'on est dans le livre on comprend mieux cette décision de numéroter les pages à rebours, en effet, on remonte le vent avec la Horde, 700 pages où l'on lutte avec 23 personnages principaux différents pour avancer et comprendre le secret de ce vent.
23 personnages principaux ! vous devez sûrement vous dire qu'il est difficile de s'y retrouver. Et bien pas tant que ça au final. Car l'auteur, ingénieux, nous fait partager tour à tour les sentiments et le point de vue de chacun des personnages. Et pour que le lecteur ne se perde pas entre les personnages, un symbole différent est associé à chacun des personnages et placé au début de chaque paragraphe marquant le changement de personnage, ce qui fait que rapidement on associe le symbole au personnage.
Ce livre a reçu le Grand Prix de l'Imaginaire en 2006. Ce prix résume le livre en quelque sorte, "Imaginaire". Mais "Imaginaire" dans un sens positif, "Imaginaire" dans le sens où il est difficile de le classer entre Science-Fiction et Fantasy, bien qu'il soit certainement un peu plus Science-Fiction. En tout cas, c'est un livre dont on ressort pensif et songeur selon moi...

15 commentaires:

heclea a dit…

On ne t'arrête plus dis donc ;)
Pour quelqu'un qui pensait ne pouvoir dire que "j'ai aimé" ou "j'ai pas aimé" tu t'en sors plutôt bien :P

Taliesin a dit…

hé oui quand je suis lancé, on ne m'arrête plus !! :p
et j'en ai encore quelques-uns en tête, mais on va faire doucement... ;)

Malou a dit…

Je rejoins Heclea, je suis agréablement surprise par toi qui disais ne pas savoir écrire sur les livres que tu as lu. Bonne continuation !

Jess a dit…

Je rejoins mes modos adorées et je suis très agréablement surprise ! Pour te dire, tu m'as intriguée avec ce livre ! Il est déjà dans la bibliomania que je l'ajoute dans ma wish list ? :p

feebourbonnaise a dit…

M'a l'air sympa celui-ci.

Aricie a dit…

Celui-là m'a l'air bien intéressant. Il viendra sûrement bientôt s'ajouter dans ma bibliothèque.

Tigger Lilly a dit…

Décidément, tu lis des livres qui sont dans ma pile à lire :p

Kactusss a dit…

J'ai l'édition en gros volume à la méd, mais les symboles et la présentation m'avait toujours fait un peu peur. Je vais regarder la chose d'un peu plus près maintenant. Merci.

Pauline a dit…

ah ouais, comme "survivor" de Palahniuk. J'aime bien ce genre de petit plus dans un roman.

joey7lindley a dit…

Ouh là, alors là, je en le sens pas du tout pour moi! A la limite, je ne comprends meêm pas le réumé. Par contre, je trouve ton billet bien écrit et propre à donner envie malgré tout

100choses a dit…

Grace à toi, je vais enfin pouvoir lire ce livre!

ulaz a dit…

Ce roman est pour le moins original et paraît complexe (comme le dit joey7lindley, le résumé est déjà difficile à comprendre !). Mais tu donnes envie qu'on s'y intéresse, merci pour ce billet

Brunissende a dit…

Envisage-tu de lire "La Zone du Dehors" du même auteur ?. C'est son premier roman je crois, "La Horde" n'étant que le 2ème.

Taliesin a dit…

Le résumé de "La Zone du Dehors" m'a un peu moins branché, donc je le lirais certainement un de ces quatre, mais il ne fait pas partie de mes priorités pour le moment...

nanet a dit…

Un livre que je viens de poser et qui trotte dans ma tête. J'ai eu un mal fou a réaliser la chronique. Je ne parvenais pas à choisir que dire, ou non, et des éléments arrivaient, saturaient ma conscience, tant ce livre touche à l'inconscient. De la SF fantaisiste, oui, une aventure humaine aussi. Brio de l'écrit, brillante histoire, un conte qui compte dans mon estime.

Biz

Enregistrer un commentaire