161e Folie : Chronique du tueur de roi, tome 1 : Le Nom du vent


J'ai libéré des princesses. J'ai incendié la ville de Trebon. J'ai suivi les pistes au clair de lune que personne n'ose évoquer durant le jour. J'ai conversé avec les dieux, aimé des femmes et écrit des chansons qui font pleurer les ménestrels.
J'ai été exclu de l'Université à un âge où l'on est encore trop jeune pour y entrer. J'y étais allé pour apprendre la magie, celle dont on parle dans les histoires. Je voulais apprendre le nom du vent.
Mon nom est Kvothe.
Vous avez dû entendre parler de moi.

Un homme prêt à mourir raconte sa propre vie, celle du plus grand magicien de tous les temps. Son enfance, dans une troupe de comédiens ambulants, ses années de misère dans une ville rongée par le crime, avant son entrée, à force de courage et d'audace, dans une prestigieuse école de magie où l'attendent de terribles dangers et de fabuleux secrets...
Découvrez l'extraordinaire destin de Kvothe : magicien de génie, voleur accompli, musicien d'exception... infâme assassin.
Découvrez la vérité qui a créé la légende.


Cela faisait un moment que ce livre était dans ma PAL et que je voulais le lire, mais je faisais toujours passer autre chose avant. Et là je me suis décidé, et je l’ai dévoré en trois jours, parce qu'il se lit vite malgré son nombre de pages qui peut en impressionner et en décourager certains.
Bon, tout d'abord, il ne faut pas entièrement se fier au résumé, certaines choses qui sont dites dedans ne se retrouvent pas dans le récit. Mais peut-être est-ce fait exprès, puisque l'histoire parle beaucoup de comme les faits peuvent être déformés et amplifiés, jusqu'à devenir de véritables légendes...
Le Nom du Vent est donc un livre qui tient plutôt bien en haleine. Le suspens n’est pas insoutenable mais il est suffisamment présent pour fortement donner envie de continuer la lecture.
Le personnage principal est Kote l’aubergiste et dont personne ne soupçonne qu’il est en réalité Kvothe le personnage quasi-légendaire dont des tas d’histoires content les exploits, réels ou non. Et l’histoire va suivre celui-ci en train de raconter sa véritable histoire à un « scriv ».
Même si j’ai beaucoup aimé ce premier tome de "Chronique du tueur de roi" je dois dire que j'ai tout de même été un peu déçu, et que j'ai eu l'impression d'avoir été un peu trompé. Trompé, parce que ce livre était annoncé par Bragelonne et par certains lecteurs comme étant un véritable chef-d’œuvre, à côté duquel il ne fallait surtout pas passer si on était fan de Fantasy, or, pour ma part, je dois dire que je suis un peu resté sur ma faim. Même si l’histoire est ponctuée de notes d’humour et de traits d’esprit pour nous dire et nous redire que nous ne sommes pas dans un « récit héroïque », le fait est que nous y sommes pourtant et que cela reste de la Fantasy assez classique même si très bien écrite.
J’ai même eu l’impression par moments de lire une autre version de Harry Potter. Je sais que certains vont hurler en lisant ça, mais c’est pourtant l’impression que j’ai eue par moments. Un jeune orphelin, une école de magie, un méchant professeur, un gentil professeur, un élève ennemi juré... J’imagine qu’en cherchant je dois pouvoir trouver des schémas assez similaires dans d’autres livres, mais à la lecture c’est en tout cas ça qui m’est tout de suite venu à l’esprit.
Au final, Le Nom du Vent est un livre fort sympathique à lire et plutôt bien écrit, mais il n’est pas exceptionnel non plus, et loin d’être le chef-d’œuvre extraordinaire comme on a pu le lire comme on a pu le lire parfois. Ce n'est donc pas un livre à propos duquel je dirais qu'il faut absolument l'avoir lu. Ce qui n'empêche pas que je lirais à coup sur la suite pour savoir la suite des aventures de Kvothe.

9 commentaires:

paikanne a dit…

Tout à fait d'accord avec toi : j'avais aussi été déçue. J'en attendais trop, probablement...

Acr0 a dit…

Mince :/ peut être en attendais-tu trop aussi à force de n'entendre que des éloges ? Pour ma part, j'avais adoré en 2009 et j'ai tout aussi aimé lors de ma réflecture en juillet. Mais heureusement, il faut de tous les avis pour en faire un monde :) par contre, je pense que le 4ème de couverture est plus général à la trilogie, je pense...

Eirilys a dit…

Olala, c'est dommage que tu aies été un peu déçu! Pour ma part, je l'ai commencé avec un regard neutre et ça a été une très bonne surprise. J'ai vraiment hâte de connaitre la suite :)

Lorhkan a dit…

Tiens une chronique mitigée, c'est assez rare concernant ce bouquin.
Je ne l'ai pas encore lu, il va falloir que je m'y mette, surtout avec les deux mastodontes qui arrivent derrière (le deuxième volume coupé en deux)...

Olya a dit…

Tiens, comme moi, il a passé un certain temps dans ta PàL, et tu l'as dévoré en 3 jours ^^

Par contre, à l'inverse de toi, ce livre a été un véritable coup de coeur, et je pense que c'est un livre à lire pour tout fan de fantasy (ou pas !) :)

Tu vas lire la suite immédiatement, ou tu attends quelques temps ?

nanet a dit…

Je n'attendais rien en particulier, si ce n'est que ce livre étant dans le Baby-fantasy, il se devait d'être "bon" ou d'avoir obtenu de superbes notations... Pourtant, une fois le livre entamé et les deux cents premières pages tournées, j'ai commencé à coincer, pour ne parvenir au bout que saturée, et pour le coup, déçue. Ce livre ne fera pas parti de mes meilleurs lectures de l'année...

Biz

CalieS a dit…

ben mince, moi qui part avec le même avis que toi avant la lecture (on m'a parlé d'un excellent livre fantasy - incontournable ...) je vais peut être baisser mes attentes sur ce livre avant de plonger dedans ! (Vais revenir souvent par ici il y a des chroniques très utiles pour moi ^^)

La Mante a dit…

>< bon si jamais ils le font à 0.99

Frankie a dit…

Ce n'est sûrement pas un chef d'oeuvre mais c'est une histoire qui m'a énormément plu. C'est marrant je n'ai pas du tout pensé à Harry Potter pendant ma lecture mais c'est vrai qu'il y a certaines petites similitudes maintenant que tu le dis :) même si je trouve que Le nom du vent s'en démarque quand même.

Enregistrer un commentaire