158e Folie : Le Dernier Apprenti Sorcier, tome 1 : Les Rivières de Londres


L'agent Peter Grant ne croyait pas aux fantômes, jusqu'au jour où un étrange personnage lui affirme avoir assisté au meurtre sur lequel il enquête. Un témoin providentiel... s'il n'était mort depuis plus d'un siècle ! Et Peter n'est pas au bout de ses surprises : recruté par l'énigmatique inspecteur Nightingale, il intègre l'unité de la police londonienne chargée des affaires surnaturelles. Au programme, traquer vampires, sorcières et autres créatures de la nuit ; faire respecter les divers accords passés entre les forces occultes de Londres ; réconcilier les divinités qui se partagent la Tamise, sans devenir esclave de leurs charmes ; et bien sûr apprendre le latin, le grec ancien et une montagne d'incantations bizarres et pour le moins rébarbatives. Peter doit en passer par là, s'il veut un jour devenir à son tour le dernier sorcier de Londres...

Ce livre me tentait depuis un moment, le résumé était suffisamment énigmatique et les avis que je lisais confirmaient que c'était un bon livre. Alors je me suis lancé et je dois dire que je n'ai pas été déçu.
On a là un bon petit livre d'Urban Fantasy, genre assez méconnu en France et pourtant souvent très bon. Dans ce livre Ben Aaronovitch s'est fait plaisir en semant ici et là de nombreuses références à la culture geek anglaise, telles que des références à Doctor Who.
L'ambiance est sombre sans être pourtant angoissante, et on trouve beaucoup d'humour dans les situations. Le héros, est loin d'en être un justement, c'est un simple flic qui se retrouve propulsé dans un monde dont il ne soupçonnait pas l'existence et qui doit apprendre à concilier son esprit rationnel et scientifique avec son nouvel apprentissage de la magie. Ce qui bien sûr ne va pas être facile et va lui causer quelques soucis. L'auteur s'est servi d'une histoire du folklore britannique très connue outre-Manche mais assez méconnue dans notre pays ce qui fait que parfois il m'a fallu aller chercher quelques infos sur Internet, mais ce n'est pas très important et je pense que même sans chercher ça ne gênerait pas la lecture.
Quand je l'ai lu, j'ai souvent pensé aux Dresden Files, on retrouve cette idée que personne ou presque ne connaît l'existence de la magie et des créatures surnaturelles, mais le personnage principal n'est pas un sorcier accompli comme Dresden, on l'imaginerait facilement en apprenti de Dresden.
C'est donc au final un livre fort sympathique et qu'on prend beaucoup de plaisir à lire, et je lirais le tome 2 sans hésiter pour connaître la suite des aventures de Peter.

2 commentaires:

Merkillia a dit…

Bouhouuuh, il me tente trop et je l'ai paaaaas. L'idée de faire une chronique super positive aussi, non mais pfffff. :P

belledenuit a dit…

Ah ben voilà qui confirme que je dois le découvrir. Depuis le temps qu'il me titille...

Enregistrer un commentaire