84e Folie : L'île au trésor

L'île au trésor
Treasure Island

de
Robert Louis Stevenson

Le jeune Jim Hawkins est le héros de ce roman, ainsi que le terrible John Silver, l'homme à la jambe de bois. L'"Hispanolia" débarque sur l'Ile au Trésor les "bons" et les "méchants". Dès lors, une lutte implacable se déroule pour retrouver le trésor amassé par Flint, redoutable pirate mort sans avoir livré son secret.

Voilà un classique de la littérature, que je n'avais jamais lu jusqu'à maintenant. Et je ne regrette pas de m'être enfin décidé à remédier à cela. C'est vraiment un très bon livre d'aventure, très bien écrit, avec de bonnes intrigues et un jeune héros dont on a plaisir à suivre les aventures incroyables.
J'ai trouvé l'écriture très forte, on a vraiment l'impression d'être sur le bateau ou sur l'île aux côtés de Jim. Je crois que si je l'avais lu plus jeune j'aurais eu envie à mon tour de m'embarquer sur un bateau pour aller à la recherche du trésor du capitaine Flint. Stevenson a bien su imaginer ce que pouvait être l'esprit d'un jeune garçon de 14 ans à l'esprit curieux et avide de découvertes. Bien sûr parfois il fait réaliser à Jim des actions qui seraient fort peu probables en réalité, mais ça ne gène pas vraiment, parce qu'on est pris dans l'action et qu'on a envie de savoir ce qui va se passer ensuite.
Il y a bien d'autres personnage, tous adultes, qui gravitent autour de Jim, mais il faut bien reconnaître qu'ils sont tous relativement fades comparé au jeune garçon. On trouve le Chevalier, une sorte de noble plutôt bête et crédule, le Docteur qui semble être le plus "normal" des personnages, le Capitaine de l'Hispanolia (le bateau acheté par le Chevalier pour se rendre sur l'île) qui est un homme qui a l'habitude de se faire obéir. Mais dans l'ensemble ces personnages sont très peu exploités, et ils servent surtout à mettre en valeur les actions de Jim.
Enfin face à lui, on trouve le "méchant" Long John Silver. Marin unijambiste, qui dégage un charisme impressionnant et qui cache un esprit retors, calculateur et manipulateur. C'est un personnage qu'on aime détester.
L'histoire avance bien, ni trop vite, ni trop lentement, elle accroche bien le lecteur, et on a du mal à poser le livre pour aller faire autre chose. On a toujours envie d'aller un peu plus loin pour savoir ce qu'il va arriver à Jim.
En résumé, un bon livre d'aventure qui n'a pas vieilli et qui nous emporte toujours avec lui sur l'île au trésor...

5 commentaires:

Lyra Sullyvan a dit…

J'l'avais commencé mais j'avais du le mettre de côté pour une lecture scolaire, et je n'y suis jamais retournée.. faudra que je le recommence un jour ! Merci de me l'avoir rappelé ! ^^

Sollyne a dit…

J'avais eu à le lire au collège.
Mauvaise période ou manque d'attrait pour les histoires de pirate ou je ne sais quoi d'autre, ce livre m'étais tombé des mains, j'avais regardé le film pour faire la dite "fiche de lecture".
Ca fait quelques temps que je me dis qu'il faudrait que j'essaye à nouveau. Depuis, j'aime beaucoup les histoires de pirates!
Tu me donnes encore un peu plus envie de retenter l'expérience!

jellybells a dit…

Tu me donnes envie de le relire! je l'avais adoré à l'époque du collège! j'avais même assisté à une adaptation au théatre qui était vraiment chouette!

yueyin a dit…

j'adore ce roman, Stevenson est un maitre... je l'avais même lu à mes filles toutes petites (depuis elles ont un problèmes avec les unijambistes va comprendre :-))))

scor13 a dit…

Je viens de le lire et j'ai adoré. Comme toi je ne l'ai pas posé avant de l'avoir fini.

Enregistrer un commentaire