52e Folie : L'Affaire Charles Dexter Ward


Charles Dexter Ward, jeune étudiant féru d'archéologie, d'histoire et de généalogie, découvre un jour que Joseph Curwen, jugé pour sorcellerie à Salem, est un de ses ancêtres. Curieux de nature, il part à la recherche de son histoire. Dès le début de son enquête, Charles acquiert de prodigieuses connaissances historiques, compensées par une étrange amnésie du temps présent. Il développe en outre un inquiétant mimétisme avec son aïeul. Devant ces répercussions inattendues, le docteur Willett, médecin et ami de la famille Ward, part à son tour en quête.

J'ai lu ce livre dans le cadre d'une LC avec plusieurs autres membres de Livraddict, dont vous pourrez trouver les liens vers leurs billets à la fin du mien.
J'avais déjà lu du Lovecraft il y a quelques années, je connaissais donc un peu le style et n'étais dont pas en terrain inconnu. J'avais plutôt bien aimé cette atmosphère pesante et angoissante à la limite de l'horreur parfois, mais sans jamais basculer dedans.
Mais pour celui-ci, je n'ai pas retrouvé tout ça, je dois dire avoir été un peu déçu par ce livre. En fait je ne peux pas dire que je l'ai aimé, mais je ne peux pas non plus dire que je l'ai détesté, il m'a plutôt laissé passablement indifférent. Je n'ai pas accroché à cette histoire plutôt tirée par les cheveux même pour Lovecraft. Et puis surtout je dois dire que j'ai été passablement agacé par l'entourage du personnage principal, qui ne se rend compte de rien, et qui ne voit rien... Je trouve que ça fait limite peur d'avoir des gens comme ça autour de soi...
L'avantage de ce livre, c'est qu'il se lit très vite, je l'ai lu en deux jours, sans difficulté même si ça ne me passionnait pas plus que ça...
Dommage, espérons que quand je relirais du Lovecraft je tombe sur un meilleur texte...
Les avis de : Lelf, El Jc, Mr. Zombi, wilhelmina, Ellcrys, Belledenuit, julien le naufragé

6 commentaires:

Lelf a dit…

C'est vrai que je me suis demandée un moment si le père et le médecin étaient pas un peu lents d'esprit. En même temps en replaçant à l'époque, on peut penser que les gens de bonne famille n'avaient pas forcément beaucoup d'imagination côté fantastique et qu'ils refusaient de voir le malheur qui touchait le jeune homme. Nous on voit les ficelles, mais mettons nous à leur place :p

Moi c'était que mon 2è Lovecraft et l'autre était une nouvelle encore plus lente et avec moins de détail que ce roman. J'espère découvrir encore autre chose à ma prochaine lecture, pour mieux appréhender son travail :)

El Jc a dit…

Dommage que tu n'es pas été plus convaincu que cela, dan mon cas cela a fonctionné à nouveau à merveille. C'était ma 4e ou 5 lecture de ce texte, chaque fois à quelques années d'écart. J'ai eu la chance de découvrir HPL très tôt, et si dans ma jeunesse c'était les récits proprement dits qui m'attiraient, au fils des ans je porte de plus en plus attention à son style et à sa composition narrative. Les récits fonctionnent toujours, mais je suis de plus en plus admiratif de son travail. Certes le style est suranné et parfois lourd de descriptions, mais replacé dans le contexte et l'époque, je ne vois rien là de rédhibitoire. Quand à la construction narrative je la trouve sans faille et servant parfaitement le récit.

Je comprends parfaitement les réticences du Dr Willett de ne pas vouloir déclaré CDW comme mentalement déficient. Je le vois assez mal déclaré à un ami d'enfance que son seul enfant est fou sur une base de présomptions personnelles, même nombreuses. Il le fait tard dans le récit, mais une fois que les éléments sont concordants et surtout irréfutables.

Mr. Zombi a dit…

C'est peut être parce que je ne connaissais pas du tout l'auteur que j'ai plus apprécié cette histoire que toi (car visiblement d'après El Jc, c'est pas révélateur de son oeuvre)mais je suis quand même bien content de voir des avis différents du mien ^^

Wilhelmina a dit…

Dommage que tu n'aie pas plus aimer ! =$ de mon côté, je me suis vraiment laissé entrainée dans cette histoire (^-^)

belledenuit a dit…

Ah oui effectivement tu as été déçu par ce bouquin. Pour moi ce fût une très belle découverte. Quant à l'atmosphère pesante à la limite de l'horreur, je l'ai bien ressenti notamment vers la fin lorsque le docteur fouille la maison. Je commençais à angoisser fortement. Je compte bien poursuivre ma découverte de cet auteur et j'espère que ta prochaine lecture le concernant t'accrochera davantage ;)

PetiteMarie a dit…

J'ai beaucoup de mal avec Lovecraft, justement à cause de cette "atmosphère pesante et angoissante à la limite de l'horreur parfois"... Alors qui sait si celui-ci ne me plaira pas plus que ceux que j'ai lu ! ^^

Enregistrer un commentaire